Accueil

Apprentissage familial en Europe : pratiques efficaces

25 novembre 2015

Intégrer l’apprentissage familial dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie est un moyen de supprimer les barrières qui existent entre apprentissage formel, non formel et informel. Ce message a été transmis par l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) lors de la conférence Apprentissage familial en Europe, qui s’est tenue les 22 et 23 octobre 2015 à Luxembourg.
Cette conférence de deux jours, intitulée « Family Learning - Bonnes pratiques à travers l’Europe », était organisée par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse du Luxembourg dans le cadre de la mise en oeuvre de l’Agenda européen dans le domaine de l’éducation et de la formation des adultes. Elle a rassemblé une centaine de participants venus de 12 pays européens.
Ceux-ci ont été inspirés par les pratiques d’avenir déployées en France, en Irlande et au Luxembourg, et ont tiré profit des études menées sur la nécessité et l’impact de l’apprentissage familial, présentées par des intervenants de différents pays dont les Pays-Bas et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. L’assemblée a émis des recommandations qui seront bientôt diffusées sous forme de Déclaration sur l’apprentissage familial en Europe. Celle-ci fournira des orientations pour la mise en œuvre durable des pratiques concluantes en apprentissage familial en Europe.

Qu’est-ce que l’apprentissage familial ?

L’apprentissage familial désigne généralement des activités d’apprentissage qui contribuent à créer une culture de l’apprentissage au sein des familles, impliquent à la fois les enfants et les membres adultes de la famille et escomptent des résultats autant chez les enfants que chez les adultes. Il s’avère que les approches intergénérationnelles de l’apprentissage exercent un impact particulièrement positif sur la maîtrise des compétences en lecture, écriture, langage et calcul chez les enfants et adultes défavorisés.