Accueil

Façonner la réflexion future sur l'alphabétisation et l'apprentissage tout au long de la vie

12 novembre 2019

L'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) et l'Université de Hambourg ont accueilli un séminaire international de recherche sur l'alphabétisation et l'apprentissage tout au long de la vie le 12 septembre 2019. Cette rencontre a fourni une plateforme de discussion sur les récents développements intervenus en matière d'alphabétisation et d'apprentissage tout au long de la vie du point de vue de la recherche, et a bénéficié des contributions d'experts de l'Université Simon Fraser au Canada et de l'Université Rutgers aux États-Unis, ainsi que de l'UIL et de l'Université de Hambourg. Le directeur de l'UIL, M. David Atchoarena, a ouvert le séminaire, qui a été présidé par Mme Anke Grotlüschen, professeure d'éducation des adultes à l'Université de Hambourg.

La première intervenante, Suzanne Smythe, de l'Université Simon Fraser, a abordé le sujet de « l'apprentissage des adultes dans la société de contrôle », présentant les données ethnographiques tirées d'une étude sur les apprenants adultes dans un centre public d'apprentissage pour adultes. Elle a constaté que l'automatisation des services amplifiait les inégalités sociales, créant une demande de nouvelles littératies et pédagogies pour aider les apprenants adultes à devenir des utilisateurs et des consommateurs critiques des contenus et services numériques.

Aliza Belzer, de l'Université Rutgers, s'est penchée sur la façon dont les études de recherche représentent les apprenants adultes acquérant des compétences d’alphabétisme, soutenant que les représentations dominantes échouaient à saisir la diversité de ces apprenants, de leurs points forts et de leurs différents besoins en apprentissage. Elle a mis en garde son auditoire sur le fait que de telles représentations étaient susceptibles d’avoir une influence négative sur l'élaboration des politiques et des programmes.

Enfin, Huacong Liu, chercheur associé à l'UIL, a présenté une analyse empirique de l'importance de l'autodétermination pour continuer d’apprendre et acquérir une capacité de gagner de l’argent, comparant les ensembles de données de l'Enquête sur les compétences des adultes (PIAAC) de l'OCDE et de l'enquête STEP de la Banque mondiale. Son analyse des données provenant de deux pays à revenu élevé (Allemagne et États-Unis d’Amérique) et de deux pays à revenu intermédiaire (province du Yunnan, Chine et Viet Nam) a montré que les apprenants adultes motivés sont davantage susceptibles de poursuivre leurs études, quelles que soient les possibilités dans leur pays respectif.

Le séminaire a été organisé dans le cadre d'un projet conjoint sur les mathématiques au quotidien, conçues comme un élément de l'éducation de base des adultes, auquel ont participé l'Université de Hambourg, l'Université des sciences appliquées de Hambourg et l'Université Helmut Schmidt / Université des Forces armées allemandes et l'UIL.

Les résultats du séminaire informeront les travaux en cours de l'UIL sur les politiques et le renforcement des capacités en matière d'apprentissage tout au long de la vie et d'alphabétisation.