Gros plan sur les femmes

L'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes sont des sujets centraux dans le travail de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL). L'égalité entre les sexes est une priorité mondiale pour l'UNESCO, et liée de manière inextricable à ses efforts pour soutenir le droit à l'éducation ainsi que la réalisation des Objectifs de développement durable, et en particulier de l'ODD 4 (Assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous ) et de l'ODD 5 (Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles) grâce au Cadre d'action pour l'éducation 2030.

Assurer le droit fondamental à l'éducation pour les filles et les femmes est un engagement mondial depuis maintenant plusieurs décennies : la Convention de 1979 sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW) a affirmé le rôle majeur de l'alphabétisation pour résoudre les problèmes d'égalité des sexes. Les filles et les femmes dotées  de faibles compétences de base et d'alphabétisation font souvent face à différents obstacles. De nombreux facteurs, parmi lesquels figurent la pauvreté, l'isolement géographique, l'appartenance ethnique, la langue, les handicaps physiques ou mentaux, ou un faible statut socioéconomique peuvent empêcher les femmes et les filles de faire valoir leur droit à l'éducation et peuvent ainsi amplifier les difficultés auxquelles elles font face. L'acquisition et la pratique de compétences de base et d'alphabétisation peuvent jouer un rôle majeur dans la transformation de la vie de millions de femmes n'ayant reçu que peu ou pas d'éducation formelle.

L'UIL travaille actuellement avec les gouvernements et la société civile pour améliorer la qualité des politiques et des programmes de compétences de base et d'alphabétisation axés sur les femmes, et ceci en plaidant pour la réalisation de politiques et de projets de recherche-action à l'intention de groupes vulnérables ou défavorisés de jeunes et d'adultes. Apporter à ces femmes des compétences de base et d'alphabétisation, et leur fournir des opportunités d'apprentissage de qualité nous permettra de soutenir le processus de leur autonomisation et de celle de leurs familles, communautés et sociétés.