Accueil

Le Partenariat de recherche sur l’apprentissage tout au long de la vie pour les minorités ethniques vient d’être lancé

9 août 2018

Le Centre international de formation et de recherche pour l'enseignement rural (INRULED) et l’UIL ont lancé un projet de recherche sur l’éducation de base et non formelle pour les groupes ethniques minoritaires vivant dans des communautés le long du Mékong. Le lancement a eu lieu lors du séminaire international sur l’éducation pour les communautés rurales qui s’est tenu en août 2018 à Vientiane, en République démocratique populaire lao.

La sous-région du Grand Mékong, une région internationale du bassin du Mékong en Asie du Sud-Est dans laquelle des groupes ethniques minoritaires vivent des deux côtés des frontières des pays, se caractérise par sa diversité et sa richesse culturelles et linguistiques. Tandis que le savoir, les cultures et pratiques traditionnelles indigènes sont de plus en plus appréciés et reconnus dans la sous-région, quelques groupes ethniques minoritaires se sont éloignés de leurs traditions. Très souvent, ils vivent également dans des communautés défavorisées (régions frappées par la pauvreté ou reculées dans les montagnes) et souffrent d’inégalités d’accès aux services de base publics tels que l’éducation et la santé.

La recherche portera spécifiquement sur les pratiques et politiques innovatrices des gouvernements concernant la prestation de services d’éducation de base formelle et non formelle aux groupes ethniques minoritaires dans les pays situés le long du Mékong, c’est-à-dire le Cambodge, la Chine, le Myanmar, la RDP lao, la Thaïlande et le Viet Nam. Les résultats en seront publiés en 2019 et coïncideront avec l’Année internationale des langues indigènes. Ils étaieront une série de recommandations sur la façon d’améliorer les politiques et les approches de promotion de la diversité culturelle et de soutien au savoir indigène et à sa transmission.

Un certain nombre de partenaires ont accepté d’apporter leur appui à cette importante recherche : l’Organisation des ministres de l'éducation des pays du Sud-Est asiatique (SEAMEO) et son Centre régional pour le développement de l’éducation communautaire (SEAMEO CED) en RDP lao, le ministère de l’Éducation, de la Culture et des Sports du Cambodge, l’Université normale de Yunnan (Chine) et l’Université de Mahidol (Thaïlande), ainsi que DVV International, et le Bureau régional de l’UNESCO pour l’éducation à Bangkok.