Accueil

Journée internationale de la langue maternelle

21 février 2018

Message de la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle, le 21 février 2018

L’UNESCO célèbre aujourd’hui la 19e édition de la Journée Internationale de la langue maternelle. C’est l’occasion de rappeler les engagements de notre Organisation en matière de défense et de promotion des langues.

Une langue est bien plus qu’un moyen de communication : c’est la condition même de notre humanité. En elle se sédimentent nos valeurs, nos croyances, notre identité. Grâce à elle se transmettent nos expériences, nos traditions et nos savoirs. La diversité des langues reflète la richesse irréductible de nos imaginaires et de nos modes de vie.

Afin de préserver et de vitaliser cette composante essentielle du patrimoine immatériel de l’Humanité, l’UNESCO s’engage activement, depuis de nombreuses années, pour la défense de la diversité linguistique et pour la promotion de l’éducation multilingue.

Cet engagement concerne en particulier les langues maternelles, qui touchent des millions de jeunes esprits en formation et sont le vecteur indispensable d’une inclusion dans la communauté humaine, d’abord à l’échelon local puis à l’échelle mondiale.

L’UNESCO soutient ainsi les politiques linguistiques, notamment dans les pays multilingues, qui valorisent les langues maternelles et autochtones. Elle recommande l’usage de ces langues dès les premières années de scolarisation : car un enfant n’apprend jamais mieux que dans sa langue maternelle. Elle encourage également leur usage dans les espaces publics et notamment sur internet, où le multilinguisme doit devenir la règle. Chacune et chacun doit pouvoir, quelle que soit sa langue première, avoir accès aux ressources du cyberspace et y constituer des communautés d’échange et de dialogue. C’est aujourd’hui l’un des enjeux majeurs du développement durable, au cœur de l’Agenda 2030 de l’Organisation des Nations unies.

Toutes les deux semaines, une langue disparaît dans le monde, et avec elle, un pan de l’Histoire humaine et de notre patrimoine culturel. Favoriser le multilinguisme, c’est aussi contribuer à enrayer cette disparition programmée.

Nelson Mandela a eu cette belle formule : « Si vous parlez à quelqu’un dans une langue qu’il comprend, vous parlez à sa tête ; si vous lui parlez dans sa propre langue, vous parlez à son cœur ». A l’occasion de cette Journée internationale, l’UNESCO invite ses Etats membres à célébrer, par toutes sortes d’initiatives, éducatives et culturelles, la diversité linguistique et le multilinguisme qui font la richesse bien vivante de notre monde.