Accueil

Optimiser l’apprentissage, l’éducation et l’édition en Afrique : le facteur langue

  • octobre 2011

L’UIL et l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) présentent les résultats d’un projet global de recherche qui répertorie et évalue les expériences faites par 25 pays d’Afrique subsaharienne en matière d’éducation formelle et non formelle, dispensée dans la langue maternelle et en deux langues. La création d’environnements multilingues lettrés y fait également l’objet d’une analyse.

Les auteurs de l’étude soulignent que l’amélioration de la qualité de l’éducation et des résultats d’apprentissage résulte de modèles linguistiques à fortes composantes multilingues et de curricula culturellement pertinents qui utilisent les langues africaines comme moyens d’instruction pendant au moins six ans. En outre, ils plaident en faveur d’une édition multilingue locale qui fournisse un appui solide au secteur éducatif et contribue à créer un environnement lettré.  La qualité de l’éducation et  l’édition sont toutes deux essentielles pour le développement social et économique des nations africaines, pour la création de savoirs et les progrès scientifiques sur le continent. 

Cette publication s’adresse aux décideurs politiques et autres parties prenantes qui s’intéressent à la façon dont l’utilisation des langues influence l’éducation et le développement. Elle leur fournit en effet des preuves factuelles et émet des recommandations concernant la politique, les modèles de pédagogie linguistique, l’enseignement, l’évaluation, les approches de l’apprentissage et les stratégies de financement adaptés au contexte de l’Afrique subsaharienne.

Cette étude a d’ores et déjà apporté des contributions majeures au dialogue politique et entre experts en Afrique. Elle a posé les fondements du  « Guide de politique sur l’intégration des langues et cultures africaines dans les systèmes éducatifs » (2010) ainsi que de la note de sensibilisation et d’orientation étayée par les faits et fondée sur la pratique intitulée « Pourquoi et comment l’Afrique doit investir dans les langues africaines et l’enseignement multilingue » (2010).

Télécharger: Optimiser l’apprentissage, l’éducation et l’édition en Afrique : le facteur langue (PDF 1.2 MB)

  • Author/Editor: Adama Ouane; Christine Glanz
  • Optimiser l’apprentissage, l’éducation et l’édition en Afrique : le facteur langue
  • UNESCO Institute for Lifelong Learning; Association for the Development of Education in Africa, 2011
  • ISBN
    978-92-820-2103-3
  • Available in: Anglais, Français