Accueil

18 décembre : Journée internationale des migrants - Inclusion par l'éducation

18 décembre 2019

À l'occasion de la Journée internationale des migrants, découvrez comment les villes peuvent promouvoir l'inclusion des migrants et des réfugiés grâce à l'éducation. M. Nikolaos Angelakis est le maire adjoint d’Héraklion, ville apprenante de l’UNESCO située en Crête (Grèce). Chargé de l'éducation, de l‘apprentissage tout au long de la vie et de la jeunesse. Il raconte la réussite de sa ville.

Ce que nous faisons à Héraklion pour réaliser l'inclusion par l'éducation

Héraklion, notre ville, vise à devenir une ville apprenante, intelligente et homogène  - un lieu de rencontre de « 5 + 1 cultures »". C’est pourquoi nous avons créé « Le Plan stratégique local pour l’apprentissage tout au long de la vie 2017-2020 : Héraklion - une ville apprenante ». Nous avons l'intention de construire une ville durable avec des structures de soutien social de qualité et efficaces et des réseaux de solidarité étendus, ainsi qu'une identité culturelle et touristique puissante, une forte contribution à l'économie locale et à l'entrepreneuriat. Nous voulons investir dans les personnes et la société, en offrant des opportunités et des formes d'apprentissage flexibles. Notre objectif consiste à  réaliser l'intégration pour tous par l'éducation, comme le décrit le nouveau document de politique du rapport GEM sur les villes et les réfugiés.

Tout au long de son histoire, notre ville a été décrite comme accueillante  pour les personnes qui, pour diverses raisons, ont quitté leur pays d'origine à la recherche d'une nouvelle vie. Soutenir tous les groupes sociaux vulnérables constitue  notre  priorité en permanence. De nombreuses structures, programmes et actes y sont exclusivement dédiés. En reconnaissance de ses  progrès et et de son engagement dans la promotion de l'éducation et de l'apprentissage tout au long de la vie, la ville a reçu cette année la Récompense UNESCO de la ville apprenante  lors de la 4e Conférence internationale UNESCO-UIL sur les villes apprenantes.

 

Promouvoir l'inclusion par des activités sportives et éducatives basées sur la culture et la tradition locales

# Le Département municipal de la politique sociale met en œuvre des programmes pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale et crée des programmes pour l'intégration des migrants et des réfugiés dans la vie socio-économique et culturelle de la communauté locale. L'un d'eux est le programme « Inclusion sociale des réfugiés par le sport - FIT FOR ALL ». Ce programme est géré par notre municipalité via le département social et le département des programmes européens, en collaboration avec notre organisation municipale de sport, les clubs sportifs locaux, les autorités locales et les organisations non gouvernementales.

« Fit for all » repose sur la conviction que le sport peut créer des conditions particulièrement favorables à l’intégration des réfugiés dans la société. Grâce à ce programme, les réfugiés participent à toutes les activités sportives de la ville, dans les mêmes domaines et programmes que les résidents eux-mêmes . Ils reçoivent une éducation sur   une multitude de questions, telles que la culture locale, les coutumes ainsi que les danses traditionnelles, les sports olympiques et paralympiques, l'activité physique, la santé et la nutrition, et les valeurs de l'olympisme, telles que l'excellence, l'amitié, le respect et la paix.

# Le Centre d'apprentissage tout au long de la vie est chargé d'adopter et de mettre en œuvre des programmes d'apprentissage tout au long de la vie pour les chômeurs et les travailleurs, quels que soient leur sexe, leur niveau d'éducation, leur âge ou leur origine. Jusqu'à présent, environ 3 000 citoyens ont bénéficié de ces programmes et nous prévoyons une participation toujours plus grande à l'avenir. Nous avons déjà accepté 68 nouvelles candidatures pour apprendre le « grec, langue étrangère ».

# Un « centre communautaire » et un « centre d'intégration des réfugiés » offrent des services à un guichet unique pour répondre aux besoins fondamentaux des citoyens et des résidents. Les deux centres coopèrent pour fournir, entre autres, des informations sur les cours de langue pour adultes et un soutien à l'apprentissage pour les enfants migrants et pour les bénéficiaires d'une protection internationale à l'âge préscolaire et scolaire. En coopération avec le « Refugee Integration Council » de la municipalité, ils se connectent également à un large réseau de partenaires qui travaillent sur l'éducation, que ce soit par le biais de séminaires de sensibilisation dans les associations d'enseignants et de parents ou en collaborant avec les écoles pour faciliter l'acceptation de la diversité par les élèves.

Nous pensons que la conception et le fonctionnement des programmes de langue grecque sont cruciaux pour l'inclusion des réfugiés dans la communauté locale. C'est pourquoi des programmes gratuits d'apprentissage des langues étrangères sont proposés aux réfugiés en collaboration avec l'Université hellénique de la Méditerranée en utilisant la plate-forme européenne en ligne « ERASMUS PLUS OLS ». En outre, une enseignante syrienne bénévole a enseigné la langue grecque aux femmes réfugiées au sein du Refugee Integration Centre, qui a fourni des prestations à 1 951 bénéficiaires depuis sa création.

Faire preuve de volonté politique

Pour répondre au nombre croissant de réfugiés (65 % de réfugiés en plus sont arrivés en Grèce entre 2017 et 2018), le maire d'Héraklion, M. Vassilios Lambrinos, a accepté que notre municipalité soit accueillie dans le programme d'appui d'urgence du HCR à l'intégration et au programme d'hébergement: « ESTIA - Hébergement des demandeurs d'asile en Crète ». Pour mettre en œuvre ce programme, financé par l'Union européenne pour la protection civile et l'aide humanitaire (ECHO), la municipalité d'Héraklion coopère avec l'Agence de développement d'Héraklion depuis 2017. Selon cette dernière, grâce à ce programme, environ 700 demandeurs d'asile sont logés gratuitement dans la municipalité d'Héraklion dans des appartements loués.

Le programme comprend le sous-projet « Programme pilote pour la vie autonome assistée des mineurs non accompagnés » avec deux objectifs principaux : proposer  des cours de grec et permettre l'inclusion des adolescents dans l'enseignement secondaire ou les écoles professionnelles.

La municipalité d'Héraklion participe également activement à des réseaux au niveau national et local. Elle  a par exemple signé un protocole de coopération avec les municipalités d'Athènes et de Thessalonique par le biais duquel les municipalités ont convenu de coopérer afin d'organiser et de mettre en œuvre des actions et des interventions coordonnées pour les réfugiés aux niveaux local et national.

Pour soutenir la mise en œuvre de ce protocole, un « réseau de villes » a également été créé avec la participation de treize (13) municipalités qui accueillent un grand nombre de réfugiés en Grèce (Athènes, Agios Dimitrios Attica, Héraklion Crète, Thessalonique, Ioannina, Karditsa , Larissa, Livadia, Nea Philadelphia, Attica, Piraeus, Trikala, Tripoli et Tilos). Au sein de ce réseau de villes, des partenariats ont également été développés entre la municipalité d'Héraklion, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), le HCR et l'UNICEF. En 2019, des séminaires de formation de trois jours ont été organisés, auxquels ont participé des enseignants de l'enseignement primaire A 'et B', le personnel de la municipalité d'Héraklion ainsi que des employés d'autres départements et agences de notre ville. Le but de la formation était de fournir des informations , à travers une sensibilisation aux migrants et  réfugiés, sur la protection et l'inclusion des réfugiés et des demandeurs d'asile et d'améliorer les réseaux entre les autorités et les agences qui sont en contact direct avecces populations cibles.

À travers nos efforts, nous visons à faire en sorte que chaque citoyen ait la possibilité de participer activement à la vie publique de notre ville.

 

Contexte

Les villes apprenantes sont les principaux moteurs de la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Elles promeuvent de bonnes politiques et encouragent le développement durable à différents niveaux, notamment par l'apprentissage tout au long de la vie. Le Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes, coordonné par l'UIL, soutient et améliore la pratique de l'apprentissage tout au long de la vie dans les villes membres en favorisant le dialogue politique et l'apprentissage par les pairs, en documentant les stratégies efficaces et les bonnes pratiques, en encourageant les partenariats, en  renforçant les capacités et en développant des outils et des instruments pour concevoir, mettre en œuvre et suivre les stratégies des villes apprenantes.