Accueil

Boursiers-chercheurs de l’UIL travaillent sur l’apprentissage tout au long de la vie à Belize, en Éthiopie, en Inde et en RDP lao

26 septembre 2018

Quatre boursiers-chercheurs originaires de Belize, d’Éthiopie, d’Inde et de la RDP lao séjourneront à l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) pendant un mois afin de faire progresser le développement de politiques, l’apprentissage ouvert et à distance et l’alphabétisation des adultes dans leurs pays. Ils mettront à profit le temps passé à l’UIL pour travailler à la bibliothèque de l’Institut, qui détient une des plus grandes collections de publications sur l’apprentissage tout au long de la vie du monde.

Grâce aux vastes ressources de la bibliothèque, à des activités d’apprentissage par les pairs et aux conseils prodigués par les experts de l’UIL, les boursiers-chercheurs obtiendront de précieuses informations et élaboreront des propositions de politiques et des plans d’action dans leurs domaines de recherche. Les boursiers-chercheurs actuels sont :

Teshome Gudissa Degu, de l’Université Dilla en Éthiopie. Il effectuera des recherches pour une publication intitulée ‘Empowering women through adult literacy: Lessons for and from Ethiopia’ (Autonomiser les femmes à travers l’alphabétisation des adultes : enseignements pour et de l’Éthiopie)

Lamphoune Luangxay, de la Division de la Formation professionnelle du ministère de l’Éducation et des Sports de la RDP lao. Il examinera le type de politique d’apprentissage tout au long de la vie qui serait adapté au contexte national de la RDP lao.   

Anita Priyadarshini, de l’Université nationale ouverte Indira Gandhi en Inde. Elle fera une étude intitulée ‘Increasing participation and inclusion in adult basic education through open and distance learning’ (Accroître la participation et l’inclusion dans l’éducation de base des adultes à travers l’apprentissage ouvert et à distance).

Joy Ysaguirre, de la Bibliothèque nationale et service d’information de Belize. Elle étudiera la façon d’améliorer la stratégie d’alphabétisation de Belize dans une perspective de centre de documentation et d’apprentissage tout au long de la vie.

« L’UIL étant un acteur au niveau mondial, nous pouvons tirer les enseignements des défis rencontrés et des approches adoptées dans le monde », a déclaré M. Luangxay.

Le Programme de bourses de recherche CONFINTEA a été lancé par l’UIL en 2012 en tant que composante de ses actions de pilotage et coordination dans le processus de suivi de la CONFINTEA VI (la sixième Conférence internationale sur l’éducation des adultes). Ce programme a pour objectif de soutenir des chercheur/e/s du monde entier, mais avant tout, des pays du Sud de la planète, dans leurs efforts d’exercer un impact positif sur le secteur de l’éducation de leur pays d’origine, en particulier dans les domaines de l’apprentissage tout au long de la vie, de l’éducation des adultes et la formation continue, et de l’alphabétisation et éducation de base non formelle. À ce jour, 48 boursiers-chercheurs issus de 29 pays ont pris part à ce programme.

Case studies

Related Document

Related Content