Éducation des adultes

La sixième Conférence internationale sur l’éducation des adultes (CONFINTEA VI), qui s’est tenue dans le Nord du Brésil en décembre 2009 a souligné dans sa grande majorité le rôle central que joue l’éducation des adultes, permettant aux hommes et aux femmes d’acquérir le savoir et les compétences nécessaires pour s’adapter à leurs divers environnements, les façonner et les faire évoluer dans un monde globalisé, interconnecté et de plus en plus rapide. Douze ans après la Déclaration de Hambourg et l’Agenda pour l’avenir, deux documents salués à l’unanimité, CONFINTEA VI a adopté le Cadre d’action de Belém, une charte recadrée et renforcée visant à faire de l’alphabétisation, de l’éducation et de l’apprentissage tout au long de la vie une réalité pour les adultes. Ce cadre appelle à reconnaître l’éducation des adultes comme faisant partie intégrante de l’apprentissage tout au long de la vie, dont l’alphabétisation est le fondement. En conséquence, l’UIL a pour objectif stratégique de garantir que l’éducation des adultes soit reconnue, développée à partir d’une perspective d’apprentissage tout au long de la vie et intégrée dans les stratégies sectorielles et les agendas du développement. Un effort particulier est fait pour l’articuler avec l’agenda de l’Éducation pour tous (EPT) et les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui l’ont negligée voire même ignorée complètement. Utilisant le regain d’élan provoqué par CONFINTEA VI, l’UIL poursuit son agenda de l’éducation des adultes et se concentre sur la mise en oeuvre du Cadre d’action de Belém, ce qui comprend des activités de plaidoyer et de communication, ainsi que la coordination internationale du processus de suivi, la recherché des meilleures stratégies et l’élaboration d’outils.

Éducation des adultes

El aprendizaje a lo largo de toda la vida debe ser "una necesidad y no una opción" - este fue el veredicto de los participantes en la

L’apprentissage tout au long de la vie devrait devenir « une nécessité et non une option », tel a été le verdict des participants de la

Lifelong learning should be made ‘a necessity and not an option’ – that was the verdict of participants at the CONFINTE

Thirteen[1] countries in the Eastern Africa region have committed to include adult literacy in a new regional roadmap for lifelong learning as a means to achieving the Sustaina

« L’alphabétisation est la mission principale »

  • Who: Werner Mauch, Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie

De la nécessité de penser l’éducation par étapes : Werner Mauch de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie en marge d’un congrès à Sankt Pölten.

ENTRETIEN : Lisa Breit

STANDARD : Sur le sujet de la numérisation et de l’apprentissage, les positions oscillent entre euphorie et pessimisme le plus noir – quelle est la vôtre ?

Literacy is the main task

  • Who: Werner Mauch, UNESCO Institute for Lifelong Learning

On the necessity of thinking about education in stages: Werner Mauch from the UNESCO Institute for Lifelong Learning at the margins of a conference in St. Pölten.

INTERVIEW: Lisa Breit

STANDARD: Where the subjects of digitalisation and learning are concerned, the positions range from euphoria to dejection – which do you represent?

An interview with UNESCO Institute for Lifelong Learning (UIL) Programme Coordinator, Werner Mauch, in which he addresses the critical importance of literacy, is available to read in E

El Instituto de la UNESCO para el Aprendizaje a lo Largo de Toda la Vida (UIL), a través del Programa de Becas CONFINTEA, busca fortalecer las capacidades de los funciona

The UNESCO Institute for Lifelong Learning (UIL), through the CONFINTEA Fellowship Programme, seeks to build capacities of government officials in the field of