Accueil

Monsieur Issagolo Damgoto élabore des stratégies d'alternatives éducatives pour les femmes nomades au Tchad

18 novembre 2019

L'UIL a eu le plaisir d'accueillir deux boursiers CONFINTEA d'Afrique, M. Issagolo Damgoto, Chef de division suivi-évaluation et analyse des données statistiques au ministère de l'éducation du Tchad et M. Ben Saïd Chebanni, Directeur général pour l'alphabétisation et la promotion des langues au ministère de l'éducation national, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique des Comores, en octobre 2019.

M. Damgoto, avec le soutien des experts de l'UIL, ainsi qu'avec les ressources de notre bibliothèque, a réfléchi à des stratégies efficaces, susceptibles d’éradiquer l’analphabétisme de la population nomade du Tchad, dont le taux d'alphabétisme s'élève à 1,7 %. Sur 100 nomades âgés de 15 ans et plus, 98,3 % sont analphabètes et la majorité d'entre eux sont des filles et des femmes. M. Damgoto a fait sa recherche sur l’élaboration de stratégies d'alternatives éducatives pour les femmes nomades.

Monsieur Issagolo Damgoto – Tchad

1. Quel est le résultat de votre travail à l'UIL ?

J’ai eu une revue documentaire grâce à la base de données de la grande bibliothèque de l’UIL qui m’a permis d’avoir des informations et données plus récentes et ainsi d’approfondir ma réflexion. Le résultat de mon travail va se baser sur les bonnes pratiques des différents pays que j’ai pu consulter. Ces expériences me serviront pour la formulation de ma politique. Il faut noter que grâce aux interventions de l’ensemble des experts de l’UIL et aux orientations qu’ils/elles m’ont fournies, particulièrement Madina et Alex, j’ai pu recadrer le sujet de mes travaux.

2. Que ferez-vous des résultats après votre retour dans votre pays d'origine ?

Les actions à entreprendre dès mon retour :

  • Partage du document sur la revue documentaire avec les responsables du ministère de l’Éducation nationale et la Direction des nomades ;
  • Conduire des entretiens avec les acteurs concernés ;
  • Finaliser le document et y intégrer la stratégie proposée de manière participative avec les acteurs nationaux et l’IUL ;
  • Valider le document au niveau national.

Case studies

Related Document

Related Content