Accueil

Ouverture des premiers centres d'apprentissage communautaires d' Éthiopie : un succès de Yoseph Abera, boursier de l'UIL

12 novembre 2019

Des centres d'apprentissage communautaires (CAC) ont été ouverts pour la première fois en Ethiopie grâce aux travaux lancés par M. Yoseph Abera, expert principal en éducation des adultes et éducation non formelle au ministère éthiopien de l'Éducation (ME), et par son département. M. Abera a participé au Programme de bourses CONFINTEA de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) en 2015. En collaboration avec des experts de l'UIL, le département a élaboré une stratégie pour introduire les CAC en Éthiopie.

La stratégie a été élaborée en vue de rendre opérationnels les éléments du Programme national de développement du secteur de l'éducation V (PNDSE V) 2015-2019 visant à améliorer les compétences des jeunes et des adultes éthiopiens à travers l’apprentissage et l'éducation des adultes (AEA). Guidé par une optique d'apprentissage tout au long de la vie, ce programme ambitionne également de renforcer la coordination entre les secteurs et les ministères et de contribuer à une stratégie de « post-alphabétisation » au niveau local. Bien qu'il s'agisse d'un concept nouveau pour l'Éthiopie, les CAC sont adaptés aux contextes socioéconomiques et culturels du pays et bénéficieront de généreuses ressources du gouvernement éthiopien.

Dans un entretien, M. Abera a évoqué son expérience à l'UIL. « L'UIL a joué un rôle déterminant [dans le succès de la stratégie]. J'ai bénéficié des connaissances et savoirs des spécialistes de l'apprentissage et de l'éducation des adultes très expérimentés de l'UIL et des expériences d'autres boursiers participant au programme CONFINTEA ». Il a ajouté que la stratégie élaborée à l'UIL « a contribué à sensibiliser l'Éthiopie aux rôles et fonctions des CAC, en particulier au niveau local ».

Initialement mis à l'essai dans trois régions éthiopiennes ̶ Oromia, Amhara et la Région des Nations, nationalités et peuples du Sud (SNNPR) ̶ le projet s'est maintenant étendu et comprend Addis-Abeba et la région du Tigré.

L'UIL continuera d'appuyer la mise en œuvre et l'examen des CAC en Ethiopie en coopération avec la DVV International et le Bureau de l'UNESCO à Addis-Abeba.

De 2011 à 2017, l’UIL a accueilli 38 boursiers (19 hommes et 19 femmes ; 31 d’entre eux étaient des responsables du gouvernement et sept des représentants d’ONG) provenant de 32 pays. Le dernier cycle de bourses a eu lieu en novembre 2017.

Case studies

Related Document

Related Content