Accueil

Asie et Pacifique : un nouvel agenda pour l’AEA fondé sur les acquis des dernières décennies

  • octobre 2017

Asie et Pacifique : un nouvel agenda pour l’AEA fondé sur les acquis des dernières décennies

Le Bilan à mi-parcours de la CONFINTEA VI à Suwon en République de Corée au mois d’octobre 2017, a fait l’inventaire des progrès accomplis par les Etats membres ces huit dernières années et a anticipé le quatrième Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes (GRALE IV) qui sera publié en 2019.  Le rapport sur l’Asie-Pacifique, l’un des cinq rapports régionaux confectionnés en collaboration avec le Conseil international d’éducation des adultes (CIEA), examine les avancées réalisées en matière d’apprentissage et éducation des adultes (AEA) dans la région. Il analyse également la mesure dans laquelle les accords et cadres clés de politiques ont contribué à l’accomplissement de ces progrès et fournit des recommandations en vue de la CONFINTEA VII en 2021.

La région Asie-Pacifique compte plus de la moitié de la population mondiale – mais aussi 456 millions des 758 millions d’adultes analphabètes dans le monde. Les tendances globales qui affectent l’AEA (par ex.  vieillissement, migration, inégalités, etc.), particulièrement apparentes dans la région, influencent et façonnent l’éducation formelle et non formelle, ainsi que les contenus et processus afférents  et déplacent les priorités vers les besoins éducatifs des jeunes et de la population en âge de travailler.  

Sur un plan positif, la région Asie-Pacifique affiche une diminution sensible du nombre de femmes illettrées. L’éducation non institutionnelle et non formelle ainsi que l’expansion d’Internet et des technologies de l’information et de la communication ont également amélioré l’accès à l’apprentissage et ont promu l’auto-développement. Les progrès accomplis en matière d’égalité entre les sexes diffèrent au sein des sous-régions, en particulier en Asie du Sud et occidentale.   

L’AEA se situe à un tournant de son histoire à un moment où les pays s’apprêtent à réaligner leurs politiques et programmes éducatifs sur les objectifs mondiaux et à long terme du développement durable. L’AEA doit consolider les acquis des récentes décennies et concevoir un nouvel agenda pour l’AEA qui soit holistique et s’appuie sur les trois principes entrelacés que sont apprentissage tout au long de la vie, citoyenneté mondiale et développement durable. Ces trois principes constituent les piliers du développement éducatif à venir. L’apprentissage et éducation des jeunes et des adultes doit dépasser le seul objectif de l’employabilité pour encourager les valeurs de citoyenneté active, renforcer le développement personnel et garantir l’inclusion sociale. Il se doit également d’inculquer des valeurs qui soulignent le caractère inévitable de l’interdépendance et de la collaboration, du souci de la pérennité environnementale et d’un monde de plus en plus divers et inégal.  

Le rapport souligne le besoin d’une approche plus complexe et plus intégrée de la planification et mise en œuvre de l’AEA et émet plusieurs recommandations pour les cinq domaines d’action énoncés par le Cadre d’action de Belém et la Recommandation sur l’apprentissage et éducation des adultes de 2015, à savoir : politiques ; gouvernance ; financement ; participation ; inclusion et équité ; et qualité, auxquels s’ajoute une coopération régionale et internationale accrue. Comme tous les rapports régionaux, il comprend une variété d’exemples de bonnes pratiques liés à tous ces domaines.

Télécharger

CONFINTEA VI Mid-Term Review 2017 - The status of adult learning and education in Asia and the Pacific - regional report

  • Author/Editor: Rangachar Govinda
  • CONFINTEA VI Mid-Term Review 2017 - The status of adult learning and education in Asia and the Pacific - regional report
  • UIL, 2017
  • ISBN
    978-92-820-1220-8
  • Available in: Anglais