Accueil

Le pouvoir de l’apprentissage et l’éducation des adultes dans le monde entier

25 octobre 2017

Suwon, République de Corée, 25 octobre 2017 – Plus de 400 acteurs internationaux de 98 pays se sont réunis aujourd’hui à Suwon, en République de Corée, pour passer en revue la mise en oeuvre de l’apprentissage et l’éducation des adultes (AEA) dans le monde. Lors d’une rencontre internationale conjointement organisée par l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) et les deux villes coréennes de Suwon et Osan, les participants ont fait part de leurs préoccupations concernant les progrès mitigés accomplis pour fournir aux jeunes et adultes des opportunités d’AEA dans les pays et régions du globe. Ce bilan de la sixième Conférence internationale sur l’éducation des adultes (CONFINTEA VI) et de son document final le Cadre d’action de Belém, intervient à un moment où les pays oeuvrent à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), en particulier de l’ODD 4 sur l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie. L’enjeu majeur consiste donc à progresser pour fournir aux jeunes et adultes des opportunités de qualité en matière d’AEA, afin d’atteindre les ODD.

Dans son discours d’ouverture de la Conférence, Kabir Shaikh, le directeur p.i. de l’UIL a souligné l’importance de la tâche à accomplir dans le cadre de ce bilan à mi-parcours :

« Le concept d’éducation des adultes évolue rapidement, passant d’une activité de loisirs facultative ou volontaire à une exigence sine qua non pour appuyer la mutation des modèles de société – vie saine, pérennité et rétablissement économique. Il s’avère donc nécessaire de soigneusement planifier l’apprentissage et l’éducation des adultes tout en conservant une certaine flexibilité pour ce qui est des modes d’apprentissage afin de répondre aux besoins d’une communauté d’apprenants beaucoup plus large. »

Les participants du Bilan à mi-parcours de la CONFINTEA, issus de ministères, d’institutions d’AEA, d’universités et de centres de recherche, de la société civile et du secteur privé, ont exprimé leur volonté de collaborer afin de contribuer à améliorer et renforcer les plans, stratégies, politiques et pratiques d’apprentissage et éducation des adultes. La conférence se déroulera sur trois jours, du 25 au 27 octobre 2017, et débouchera sur la production d’un document final énumérant une série d’actions stratégiques visionnaires pour les États membres de l’UNESCO, ainsi que pour les partenaires du développement aux niveaux national, régional et mondial, dans le contexte de la mise en oeuvre continue du Cadre d’action de Belém ainsi que de la Recommandation sur l’apprentissage et l’éducation des adultes (2015). Ce document final aura pour objectif de mieux faire connaître les bénéfices plus larges de l’AEA et d’accroître la sensibilité à leur égard dans les différents secteurs de la société, ainsi que dans l’ODD 4 tel que détaillé dans le Cadre d’éducation Éducation 2030, et le
Programme plus général de développement durable à l’horizon 2030. La conférence préparera également le terrain pour la septième Conférence internationale sur l’éducation des adultes prévue pour 2021.