Accueil

En route pour le quatrième Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes

12 février 2018

L’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) publie régulièrement un Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes (GRALE) afin de piloter les développements de l’apprentissage et l’éducation des adultes (AEA) au sein des Etats membres de l’UNESCO. Le GRALE 4, à paraître en 2019, continuera de mettre en lumière la participation à l’AEA et fournira des pistes potentielles pour tenter de résoudre d’éventuels problèmes.

Le GRALE 4 examinera les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’AEA au sein des Etats membres de l’UNESCO ; ceci impliquera d’analyser le développement des politiques, les mécanismes de gouvernance et de financement, ainsi que l’assurance qualité, des domaines figurant tous dans le Cadre d’action de Belém, qui fait état des engagements pris par les Etats membres de promouvoir l’AEA. Le rapport examinera en particulier l’évolution du concept de “participation” à l’AEA dans les Etats membres et la mesure dans laquelle il est influencé et mesuré à travers les différentes régions dans le contexte du Programme Education 2030. Il s’agira de relever les changements intervenus dans les taux de participation en général, mais également dans l’offre d’opportunités d’AEA pour certains groupes de participants tels que les chômeurs, les migrants et les personnes ayant des besoins d’apprentissage spéciaux. Enfin, la quatrième édition du GRALE considérera la façon dont les Etats membres utilisent la Recommandation de 2015 sur l’apprentissage et l’éducation des adultes (RALE) pour améliorer l’AEA. 

La collecte de données pour informer le GRALE 4 a d’ores et déjà commencé et chaque Etat membre a été prié de désigner, d’ici fin février, une personne contact chargée d’établir un rapport national. Les personnes en question collaboreront avec l’UIL, et dans l’idéal consulteront tous les acteurs nationaux pertinents, pour faire un rapport au moyen d’une enquête en ligne d’ici fin mai 2018. L’UIL est ainsi convaincu que toutes les parties prenantes coopéreront et fourniront un appui aux personnes contact des Etats membres pour qu’elles élaborent des rapports nationaux fiables, étayant le GRALE 4 et améliorant la mise en œuvre et le développement de l’AEA dans les Etats membres de l’UNESCO.

L’UIL estime qu’un engagement entre secteurs est primordial non seulement pour fournir des opportunités d’AEA suffisantes, mais aussi pour piloter la participation.