Home

Asie du Sud-Est : vers un Programme de l'ASEAN pour l'apprentissage tout au long de la vie

seameo_celll_meeting.jpg

© SEAMEO CELLL
5 October 2016

Le Centre régional d'apprentissage tout au long de la vie de l'Organisation des ministres de l'Éducation de l'Asie du Sud-Est, ainsi que l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) travaillent main dans la main afin de définir des orientations stratégiques pour la prise en compte de l'apprentissage tout au long de la vie dans les politiques d'éducation nationales des États du Sud-Est de l'Asie. Ces stratégies se réfèrent au quatrième Objectif de Développement durable des Nations Unies concernant l'éducation, et mettra en contexte le mode opératoire en impliquant l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Lors d'une réunion d'information intitulée « Vers un Programme de l'ASEAN pour l'apprentissage tout au long de la vie » tenue à Hô-Chi-Minh-Ville au Vietnam les 4 et 5 octobre 2016, les directeurs généraux de départements des ministères de l'éducation de onze pays de l'Asie du Sud-Est, des experts nationaux ainsi que des spécialistes de l'UNESCO issus de l'UIL et des bureaux de Bangkok et de Hanoï ont travaillé à l'élaboration de mécanismes de fonctionnement et de mise en œuvre. Le Programme comprend des éléments pour :

  • mener un dialogue multisectoriel pour promouvoir l'apprentissage tout au long de la vie et rallier le soutien des autorités gouvernementales ;
  • trouver les preuves de la rentabilité de l'investissement qu'est l'apprentissage tout au long de la vie ;
  • renforcer le rôle des gouvernements locaux et créer des mesures incitatives pour la responsabilité sociale des entreprises ;
  • entreprendre des recherches analytiques pour identifier les manques dans l'accomplissement du quatrième Objectif de Développement durable afin d'informer les décideurs politiques ;
  • et organiser la promotion de l'apprentissage tout au long de la vie à tous les niveaux de gouvernement.

Le Programme offre également d'autres mesures pour cette mise en œuvre. En font partie :

  • le développement de politiques nationales pour la promotion de l'apprentissage tout au long de la vie en tant que partie intégrante du développement social et économique et en tant qu'élément clé du Programme de Développement durable à l'horizon 2030.
  • la coordination des mécanismes de tous niveaux par l'implication de tous les protagonistes dans la promotion de l'apprentissage tout au long de la vie ;
  • l'allocation de ressources financières suffisantes et le développement de mécanismes pour mobiliser des fonds supplémentaires en reconnaissance des bénéfices de l'apprentissage tout au long de la vie ;
  • et l'élargissement de l'offre d'opportunités d'apprentissage.

Afin que les politiques et les programmes d'apprentissage tout au long de la vie soient à l'origine de changements efficaces, les participants ont demandé que les gouvernements les rendent inclusifs et respectueux de l'égalité des sexes.

Le document final de cette réunion s'appuie sur la brochure de sensibilisation d'une réunion à Hanoï en 2013 intitulée « Promotion de l'apprentissage tout au long de la vie pour tous ». Il sera présenté lors de la Conférence du Conseil des ministres de l'Éducation de l'Asie du Sud-Est (SEAMEC) qui se tiendra en mai 2017, ainsi que lors de la réunion Asie-Pacifique pour le Cadre d'action Éducation 2030 (APMED2030) en novembre 2016, au cours de laquelle les pays d'Asie et du Pacifique sud développeront les stratégies pour la mise en œuvre du quatrième ODD dans un contexte régional, et enfin lors de la 6e Réunion des ministres de l'Éducation qui aura lieu en mai 2017 en République de Corée.