Home

14 milliards de dollars US sont nécessaires pour atteindre l'alphabétisation universelle dans les pays affichant les taux les plus faibles en la matière ainsi que dans les pays de l'E-9

9 September 2019

L’institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie appelle les donateurs à combler le manque de fonds.

Paris, France : Une nouvelle analyse des coûts de l'UNESCO montre qu’il sera nécessaire de mobiliser 14 milliards de dollars US(1) pour permettre aux 20 pays affichant les taux d'alphabétisme les plus faibles(2) et les pays de l'E-9(3) d’acquérir des compétences fonctionnelles en lecture, écriture et calcul d'ici 2030. L'analyse met en évidence un déficit de financement de 10 milliards de dollars US dans les 20 pays dont le taux d'alphabétisme des adultes est inférieur à 50 % et de 4 milliards de dollars US dans les pays de l'E-9, où vivent la majorité des jeunes et des adultes aux faibles compétences de lecture, écriture et calcul.

M. David Atchoarena, directeur de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie, déclare : « Sur un total d’environ 750 millions d’adultes analphabètes dans le monde, 565 millions se concentrent dans 29 pays. Même si l'on prend en considération une augmentation des ressources intérieures, 5 % du PIB étant alloué à l'éducation et 3 % du budget de l'éducation investi dans l'alphabétisation, ces pays ne parviendront à l'alphabétisation universelle en 2030 qu’avec l'appui de la communauté internationale. Cette analyse montre qu’un long chemin reste à parcourir pour atteindre cet objectif, conformément aux engagements pris par les dirigeants mondiaux dans le cadre des Objectifs de développement durable. J'appelle les donateurs du monde entier à contribuer à combler le déficit de financement actuel de 14 milliards de dollars US ».

L'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) présentera cette nouvelle analyse des coûts aux membres de l'Alliance globale de l'UNESCO pour l'alphabétisation lors d'une réunion à l'UNESCO à Paris, France, le 10 septembre 2019. L'étude a été réalisée par l'UIL, la Division des politiques et des systèmes d'apprentissage tout au long de la vie de l'UNESCO et l'Institut de statistique de l'UNESCO, en collaboration avec l'équipe du Rapport mondial de suivi sur l'éducation.

L'étude montre que la majorité des jeunes et des adultes peu alphabétisés vivent dans la région Asie-Pacifique, et qu’environ 80 % de tous les jeunes et adultes analphabètes se concentrent dans les pays de l'E-9. Toutefois, la plupart des pays non membres de l'E-9, tels que l'Afghanistan, Haïti, le Soudan du Sud et autres, ont besoin d'un important soutien financier extérieur dans la mesure où leurs budgets nationaux ne seront pas en mesure de prendre en charge les coûts de l’alphabétisation.

Les auteurs de l'étude soulignent également que même s'il existe des données de base sur les coûts liés à l'alphabétisation, il est indispensable de poursuivre la collecte de données et la recherche afin de permettre une prise de décision éclairée quant à l'expansion des programmes d'alphabétisation. 

Outre l'augmentation du financement par les gouvernements nationaux et les partenaires internationaux, il est nécessaire de renforcer les capacités de coordination, de planification, de gestion et de suivi des systèmes de gestion de l'alphabétisation. La création d'un système efficace de gestion de l'alphabétisation à même de coordonner toutes les parties prenantes sera un défi majeur dans de nombreux pays, révèle l’étude.


Notes techniques

1.       Les coûts calculés ci-dessus comprennent le salaire annuel des instructeurs et sont basés sur l'estimation de 500 heures de contact par apprenant, telle qu'effectuée par le panel d'experts de l'étude.

2.       Les 20 pays affichant des taux d'alphabétisme inférieurs à 50 % sont les suivants : Afghanistan, Bénin, Burkina Faso, Comores, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Gambie, Guinée,  Guinée-Bissau, Haïti, Iraq, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, Sénégal, Sierra Leone, Soudan du Sud et Tchad.

3.       Les pays de l'E-9 sont le Bangladesh, le Brésil, la Chine, l'Égypte, l'Inde, l'Indonésie, le Mexique, le Nigeria et le Pakistan. 

 

Télécharger : Estimation du coût de la réalisation des objectifs d’alphabétisation et de numératie de base dans le contexte de l’ODD 4.6 dans les pays de l’Alliance mondiale pour l’alphabétisation (GAL)

 

Contexte de l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation

L'UNESCO a lancé l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation (GAL) en 2016 pour faire avancer les efforts d'alphabétisation au niveau mondial, dans le cadre du Programme des Nations Unies pour le développement durable 2030. L’Alliance encourage et coordonne un partenariat de 29 pays en vue d'une action concertée sur l'alphabétisation des jeunes et des adultes. En tant que secrétariat de l’Alliance, l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie coordonne ses travaux.

 

Case studies

Related Document

Related Content