Accueil

Nouveau cadre curriculaire d'alphabétisation et de numératie adopté en Afghanistan

10 février 2016

En Afghanistan, environ 10 millions de personnes ne disposant d'aucune compétence en matière d'alphabétisation et de numératie ni d'aucune compétence de base vont bénéficier d'un nouveau cadre curriculaire pour l'éducation de base et l'alphabétisation des jeunes et des adultes. Le nouveau curriculum a été approuvé au cours d'un atelier de validation de 3 jours qui s'est tenu à Kaboul en novembre 2015 en présence de plus de 100 parties prenantes. Les participants, parmi lesquels se trouvent deux chercheurs de la CONFINTEA qui ont utilisé leur bourse d'étude à l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) afin de développer ce cadre, ont signé une déclaration finale qui reconnaît notamment le rôle essentiel joué par l'UIL dans le développement du curriculum. S.E. Hanif Balkhi, Ministre de l'éducation et S.E. Mohammad Azim Karbalai, Ministre adjoint de l'éducation pour l'alphabétisation, ont approuvé le nouveau cadre, estimant qu'il permettra d'améliorer la qualité des programmes d'alphabétisation dans le pays.

Un nouveau cadre curriculaire pour un apprentissage flexible

Des établissements d'enseignement non-gouvernementaux et des responsables d'alphabétisation issus de différentes provinces du pays ont donné leur avis et partagé leur expérience pour enrichir le cadre. Ce nouveau cadre curriculaire permet une plus grande flexibilité dans la conception et l'exécution des programmes, qui peuvent être ajustés aux différents groupes cibles et contextes. De plus, il donne des lignes directrices au curriculum et aux concepteurs de matériel d'apprentissage en matière de niveaux de compétence d'alphabétisation et de numératie, qui sont équivalents à ceux obtenus dans le cadre d'une éducation formelle. Le cadre offre aux apprenants la possibilité d'obtenir des certificats reconnus, car il est aligné sur le Cadre national de qualifications afghan.

L'UIL a joué un rôle essentiel grâce à la prestation de services-conseils et un soutien permanents qui ont permis le développement de ce nouveau cadre curriculaire. L'atelier a été co-organisé par le bureau UNESCO de Kaboul et le département de l’Alphabétisation du ministère afghan de l’Éducation.

Grâce au soutien financier de la Finlande, du Japon et de la Suède, le bureau UNESCO de Kaboul met en œuvre la troisième phase du projet Renforcement de l'alphabétisation en Afghanistan (ELA 3), dont l'objectif est d'atteindre 630 000 apprenants adultes entre 2014 et 2016. Le cadre récemment adopté va servir de base pour le développement de matériel d'apprentissage destiné au programme d'alphabétisation générale de base (BGL). L'UIL continue d'apporter son assistance technique à cette étape suivante du programme.

Bibliographie

Une étude de cas approfondie concernant le projet Renforcement de l'alphabétisation et de la numératie en Afghanistan est disponible dans la base de données de pratiques efficaces d'alphabétisation et de numératie de l'UNESCO (LitBase).

Case studies

Related Document

Related Content