Accueil

Groupes marginalisés

Afin de promouvoir l’intégration et l’égalité des sexes dans l’apprentissage tout au long de la vie, l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) mène une recherche axée sur l’action et une politique de sensibilisation qui s’adressent aux groupes vulnérables et défavorisés de jeunes et d’adultes. Les personnes ayant un faible niveau d’alphabétisme sont souvent issues de milieux vulnérables. Un vaste éventail de facteurs, tels que l’inégalité des sexes, l’incapacité physique ou mentale et le statut socio-économique modeste contribuent à cette vulnérabilité. D’autres problèmes qui varient en fonction du contexte (p. ex. rural, urbain, post-conflit ou post-catastrophe) peuvent exacerber les défis que ces personnes doivent relever.

L’UIL vise à autonomiser les personnes vulnérables en améliorant les politiques et programmes d’éducation ciblée et de développement, en mettant notamment l’accent sur les groupes suivants:

  • Femmes sans ou de faible niveau d’alphabétisation
  • Jeunes non scolarisés et jeunes ayant un faible niveau d’alphabétisation et de compétences de base
  • Populations autochtones
  • Prisonniers
  • Réfugiés