Accueil

Selon un rapport de l'UNESCO, 14 % des adultes dans le monde n'ont toujours pas de compétences de base en matière d'alphabétisme

24 juin 2020

Selon le dernier Rapport mondial de suivi sur l'éducation (GEMR) de l'UNESCO, intitulé « Inclusion et éducation - Tout signifie tout », qui vient de paraître, 14 % des adultes dans le monde ne possèdent pas les compétences de base en lecture et en écriture. Les raisons de cette situation sont diverses : manque de scolarisation précoce, impact des conflits et des contextes instables, filières migratoires, et inaccessibilité d'une éducation de qualité dans la langue maternelle et les premières langues. Le rapport révèle que les personnes exclues du système éducatif dès leur plus jeune âge restent souvent défavorisées pour le reste de leur vie. En outre, moins de 10 % des pays dans le monde disposent de lois garantissant une pleine inclusion dans le processus éducatif.

Le GEMR examine les progrès de plus de 200 pays dans la réalisation des objectifs éducatifs adoptés par les États membres des Nations unies dans Le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Il fournit une analyse approfondie des principaux facteurs responsables de l'exclusion des apprenants des systèmes éducatifs, notamment le sexe, l'âge, la situation géographique, la pauvreté, le handicap, l'ethnicité, l'indigénéité, la langue, la religion, le statut migratoire ou de personne déplacée, l'orientation sexuelle ou l'expression de l'identité de genre, l'incarcération, les croyances et les attitudes.

« Pour relever les défis de notre temps, il est impératif de s'orienter vers une éducation plus inclusive », a déclaré Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO, à l'occasion du lancement du GEMR. « Il est d'autant plus important de repenser l'avenir de l'éducation que la pandémie de Covid-19 s'est aggravée et a mis en lumière les inégalités. L'absence d'action entravera le progrès des sociétés ».

Bien que le rapport reconnaisse certains progrès dans les compétences de base en alphabétisme, il a constaté que les femmes continuent d'avoir des compétences plus faibles en la matière que les hommes. En outre, les projections actuelles montrent que le nombre d'adultes n'ayant pas terminé l'école primaire pourrait rester supérieur à 10 % en Afrique jusqu'aux années 2050, même si l'achèvement universel de l'école primaire est atteint d'ici 2030. Ces données comprennent de nouvelles estimations pour 72 pays, dont 21 pays pour lesquels les taux d'alphabétisme nationaux précédents dataient de 2010 ou avant.

En outre, les résultats de l'étude du Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes (PIAAC) de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) montrent que l'achèvement universel du cycle primaire n'est pas une condition suffisante pour atteindre l'alphabétisme universel. Selon les données de 2017, quelque 51 % des adultes au Mexique, 71 % au Pérou et 72 % en Équateur ne pourraient pas accomplir les tâches relevant de compétences de base en matière d’alphabétisme.

Le rapport montre clairement que la réalisation de l'alphabétisation universelle des adultes reste un défi ; un investissement continu est donc nécessaire pour s'assurer que chacun a la capacité de lire et d'écrire. Cela est encore plus vrai pour les adultes handicapés : dans 25 pays disposant de données pertinentes, le taux d'alphabétisme des adultes, quel que soit leur type de handicap, est inférieur à celui de la population adulte en général, l'écart variant de 5 % au Mali à 41 % en Indonésie.

L'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) aide les États membres de l'UNESCO à renforcer leurs capacités en matière d'élaboration de politiques, d'exécution de programmes et d'évaluation de l'alphabétisation. Pour ce faire, il coordonne le travail de l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie (GAL), fournit un soutien technique au niveau national, suit les progrès du développement de l'alphabétisation en coprésidant l'Alliance mondiale pour le suivi de l'apprentissage et fournit des connaissances sur la mesure et l'évaluation des développements de l'alphabétisation dans le monde.