Accueil

Un référentiel de compétences pour l’éducation des adultes en Afrique francophone

16 septembre 2020

L’UIL vient de publier le Référentiel de compétences harmonisé  fruit de la Recherche-action sur la mesure des apprentissages des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation (RAMAA).  Elaboré par les spécialistes de la région, avec l’assistance technique de l’UIL, à partir des cadres curriculaires nationaux, ce référentiel dote désormais d’un outil commun les 12 pays membres, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc, le Niger, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Cette initiative a également mobilisé les bureaux régionaux de l’UNESCO à Abuja, Dakar, Rabat et Yaoundé, ainsi qu’un groupe d’experts provenant de l’université Sorbonne Paris Nord, du Programme d’analyse des systèmes éducatifs (PASEC) de la CONFEMEN; de l’OCDE et de l’ Institut de la francophonie sur l’éducation et la formation, (IFEF).

Le référentiel harmonisé permettra de mieux calibrer les actions de formation des adultes et facilitera la mesure de leurs résultats. Au-delà des 12 pays RAMAA, cet outil pourra en inspirer d’autres, également soucieux d’améliorer la qualité et l’impact de leurs programme d’alphabétisation.

Le Référentiel distingue notamment :

  • des compétences inhérentes aux apprentissages fondamentaux (compétences de base permettant la maîtrise de savoirs de base),
  • et des compétences inhérentes aux savoirs et aux savoir-faire. Ces compétences sont dites socio-éducatives et professionnelles.

La prochaine étape du développement des outils de mesure de la RAMAA  consistera à élaborer le cadre d’évaluation.

Comme le souligne le directeur de l'UIL, David Atchoarena « le Référentiel de compétences harmonisé de la RAMAA est un outil novateur à visée normative. Utilisé aujourd’hui dans les pays de la RAMAA par les directions chargées de l’alphabétisation au sein des ministères et les organisations de la société civile, il peut servir de référence pour les pays qui n’en sont pas encore dotés, et qui, en l’adoptant, pourraient standardiser les offres de formation et en améliorer la qualité ».

Télécharger le référentiel de compétences harmonisé de la RAMAA