Accueil

Lire derrière les barreaux : le pouvoir de transformation des bibliothèques en milieu carcéral

3 juin 2020

La version française de l’ouvrage de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) sur les bibliothèques en milieu carcéral vient de paraître. Il met en lumière leur contribution à l'éducation et au développement personnel des adultes et des jeunes incarcérés. La publication examine également le rôle essentiel que jouent les bibliothèques au sein des prisons pour préparer la réinsertion des détenus dans la société, une fonction importante des établissements pénitentiaires.

La majorité des détenus sont issus de milieux socio-économiques difficiles et affichent souvent un bas niveau d'éducation avec des compétences limitées en matière de lecture et d’écriture. Il est donc particulièrement important de leur donner accès à des ressources éducatives, à commencer par les livres. Lire derrière les barreaux examine les expériences de divers systèmes de bibliothèques en milieu carcéral dans le monde. Elle identifie des bonnes pratiques et aussi des défis. Cette plongée dans l’univers mal connu de la lecture dans les prisons démontre ainsi le potentiel de transformation de ces bibliothèques en tant qu'espaces d’évasion intellectuelle, de découverte et d’apprentissage.

Un exemple positif mis en évidence dans la publication se rapporte à la France : lorsque, dans les années 1980, un rapport a révélé que les bibliothèques en milieu carcéral du pays n'étaient pas organisées de manière professionnelle, des bibliothécaires professionnels ont été recrutés pour aider à réformer le système. Ces bibliothécaires ont transformé les bibliothèques carcérales en espaces modernes d'apprentissage tout au long de la vie, avec des collections adéquates et des programmes de sensibilisation pour promouvoir une culture de la lecture chez les détenus.

Lire et faire usage d'une bibliothèque en milieu carcéral peut ouvrir un monde au-delà des barreaux de la prison, permettant aux prisonniers d'oublier pour un temps la dure réalité de la vie carcérale et leur fournissant la possibilité de choisir leurs propres supports de lecture dans un environnement autrement extrêmement restrictif et réglementé. En offrant une variété de matériels de lecture et d'apprentissage, du niveau facile au niveau expert et dans différentes langues, les bibliothèques carcérales offrent des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie, améliorant ainsi les chances de réinsertion des détenus à leur libération.

Le livre a été publié en anglais en août 2019. Une version allemande a été lancée à l'occasion de la Journée mondiale du livre, le 23 avril 2020, et une traduction espagnole suivra cette année. Une Note d’orientation sur le même sujet a été publiée en anglais, en français et en espagnol au début du mois de mai.

Télécharger la publication Lire derrière les barreaux : le pouvoir de transformation des bibliothèques en milieu carcéral