Accueil

Avec le soutien de l'UIL, six pays développent leurs systèmes éducatifs dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie

11 mai 2021

Les 21 et 22 avril 2021, l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) a réuni des représentants de six États membres de l'UNESCO - Cambodge, Kenya, Namibie, République populaire de Chine, Philippines et Viet Nam - pour discuter du développement des systèmes éducatifs dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie. La réunion en ligne s'est appuyée sur les précédents ateliers de renforcement des capacités organisés par l'UIL et l'Université ouverte de Shanghai (SOU) en 2018 et 2019 et a montré des progrès impressionnants dans l'avancement des politiques nationales et des stratégies de mise en œuvre de l'apprentissage tout au long de la vie malgré les défis de la pandémie de COVID-19.

La réunion de suivi a été organisée pour donner aux équipes nationales l'occasion de partager leurs progrès, d'échanger des moyens de surmonter les défis présentés par la pandémie de COVID-19 et de redynamiser le processus visant à faire de l'apprentissage tout au long de la vie une réalité dans les États membres de l'UNESCO. Un délégué, M. Mok Sarom, directeur général adjoint de l'éducation au ministère cambodgien de l'éducation, de la jeunesse et des sports, a fait le commentaire suivant :

« Les expériences tirées de la réunion de l'UIL sur l'apprentissage tout au long de la vie m'ont aidé à comprendre et à apprécier les différences éducatives systématiques et à accroître ma conscience professionnelle. Indirectement, mon travail permettra d'augmenter le nombre de jeunes et d'adultes possédant de solides compétences en lecture, en écriture et en calcul, ainsi que des compétences techniques et professionnelles, pour l'emploi et l'entrepreneuriat au Royaume du Cambodge. »

Les présentations ont montré que plusieurs thèmes étaient essentiels pour tous les pays participants, tels que le développement de cadres nationaux de qualifications et la reconnaissance, la validation et l'accréditation (RVA) des résultats d'apprentissage, la création de territoires d'apprentissage (y compris les villes apprenantes), l'offre d'apprentissage tout au long de la vie par le biais de centres d'apprentissage de proximité, le renforcement de la défense et de la compréhension de l'apprentissage tout au long de la vie, et la coordination intergouvernementale et infranationale de l'apprentissage tout au long de la vie. L'UIL a partagé des projets récents et actuels liés à ces thèmes transversaux et SOU a décrit comment il a continué à offrir des opportunités d'apprentissage tout au long de la vie pendant la pandémie de COVID-19.

À la fin de la réunion, les représentants des six pays avaient planifié une série d'actions prioritaires pour poursuivre le développement de leurs systèmes éducatifs dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie. M. Li Jiacheng, directeur adjoint de l'Institut municipal de Shanghai pour l'éducation tout au long de la vie en République populaire de Chine, a déclaré :

« C'est très excitant d'écouter, de parler et de travailler avec les collègues de l'UIL et de différents pays ! L'apprentissage tout au long de la vie étant si important pour l'être humain, nous devons travailler ensemble avec la conviction de faire de l'apprentissage une réalité. »

L'UIL soutiendra les actions prioritaires des pays dans les mois à venir. En novembre 2021, la série d'ateliers de renforcement des capacités se poursuivra avec le troisième volet, à nouveau co-organisé par l'UIL et SOU. Il se déroulera en ligne.