Accueil

Conférence internationale sur les villes apprenantes

Tous les deux  ans, les maires et autres représentants du Réseau mondial UNESCO des villes  apprenantes (GNLC) se réunissent pour partager les défis, les solutions et les  meilleures pratiques en matière de promotion de l'apprentissage tout au long de  la vie pour leurs résidents.

Cinquième conférence internationale sur les villes apprenantes

La ville sud-coréenne de Yeonsu, membre du Réseau mondial des villes apprenantes (GNLC) de l'UNESCO, accueillera la cinquième Conférence internationale sur les villes apprenantes (ICLC 5), qui aura lieu du 27 au 30 octobre 2021. L'événement rassemblera des experts en éducation et des représentants des 229 membres du GNLC de l'UNESCO pour débattre du thème de la conférence « De l’urgence à la résilience : créer des villes saines et résilientes grâce à l'apprentissage ».

La cinquième Conférence internationale sur les villes apprenantes fournira l’opportunité d'examiner dans quelle mesure les villes apprenantes peuvent promouvoir l'éducation à la santé et contribuer aux interventions d'urgence, telles que celles mises en place lors de la pandémie de COVID-19. Plus de la moitié de l'humanité vivant dans des zones urbaines, les villes jouent un rôle de premier plan dans la réponse aux crises sanitaires. En outre, la cinquième Conférence internationale sur les villes apprenantes permettra de faire le point sur les progrès accomplis dans le cadre de la stratégie du réseau pour 2019-2021, et offrira aux quelque 700 participants une plateforme pour partager des exemples de bonnes pratiques et les enseignements à en tirer.

 

Quatrième conférence internationale sur les villes apprenantes (2019, Medellín, Colombie)

La quatrième conférence internationale sur les villes apprenantes a été consacrée au thème « L’inclusion comme principe pour l’apprentissage tout au long de la vie et pour des villes durables », et s'est tenue à Medellín, en Colombie, du 1er au 3 octobre 2019. Lors de la conférence, le président colombien s’était joint à quelque 650 participants, parmi lesquels figuraient 50 maires, des délégués gouvernementaux et des experts de toutes les régions UNESCO du monde venus s’informer sur la  manière dont les villes apprenantes investissent dans une éducation qui profite à tous, y compris à  des groupes souvent marginalisés comme les jeunes à risque, les migrants, les seniors, les  populations exclues du numérique et les personnes en situation de handicap. Avec l'adoption du Manifeste de Medellín, les membres du GNLC se sont engagés à favoriser l'inclusion dans leurs communautés dans les années à venir. La conférence a ouvert la voie à un regain d'intérêt pour les défis, jusqu'ici peu étudiés, auxquels sont confrontés les groupes vulnérables, et a montré comment les politiques et pratiques d'apprentissage tout au long de la vie peuvent soutenir le développement de villes inclusives, sûres, résilientes et durables.

Rapport de la conférence

 

Troisième conférence internationale sur les villes apprenantes (2017, Cork, République d'Irlande)

La troisième conférence internationale sur les villes apprenantes a eu lieu du 18 au 20 septembre 2017 à Cork, en République d'Irlande. Elle a donné un nouvel élan à la cause de l'inclusion. Le document intitulé : Les Villes apprenantes et les ODD : guide d’action, rédigé dans la foulée, souligne que « répondre aux besoins de l’ensemble des groupes qui composent la société renforce l’équité et l’intégration de tous dans la société » et soutient ainsi l’Objectif de développement durable (ODD) no 4 (« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ») et l’ODD 11 (« Faire en sorte que les villes et les  établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables  »).  Cette conférence était axée sur trois domaines en particulier : des villes apprenantes vertes et saines ; des villes équitables et inclusives ; des villes mettant en œuvre des conditions de travail et d’entrepreneuriat décentes.

Rapport de la conférence

 

Deuxième conférence internationale sur les villes apprenantes (2015, Mexico, Mexique)

La deuxième conférence internationale sur les villes apprenantes, qui s'est tenue à Mexico (Mexique) du 28 au 30 septembre 2015, a défini le rôle des villes apprenantes dans la réalisation de la durabilité et a lancé le Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes. La Déclaration de Mexico sur les villes apprenantes pérennes recommande aux politiques et stratégies visant à la création de villes durables d’« impliquer tous les citoyens, en particulier les membres vulnérables de la société tels que les  autochtones,  les  femmes,  les  personnes  en  situation  de  handicap, les réfugiés et les personnes  déplacées, et [de] les mettre au centre des initiatives menées par la ville apprenante. »  L’inclusion sociale, économique et politique est fondamentalement au cœur des préoccupations des villes apprenantes pour « que tous les citoyens, indépendamment de leur âge, orientation sexuelle et milieu économique, culturel, religieux ou ethnique, acquièrent les compétences lettrées et fondamentales nécessaires pour faire valoir leurs droits. »

Rapport de la conférence

 

Première conférence internationale sur les villes apprenantes (2013, Pékin, République de Chine)

Lors de la première conférence internationale sur les villes apprenantes (21-23 octobre 2013 à Pékin, République de Chine), la déclaration de Pékin sur la création des villes apprenantes et les caractéristiques clés des villes apprenantes a été adoptée. Elles témoignent de l'importance du rôle des villes apprenantes dans la promotion de l'inclusion sociale, de la croissance économique, de la sécurité publique et de la protection de l'environnement. Les villes apprenantes peuvent mobiliser efficacement des ressources dans tous les secteurs pour promouvoir l'apprentissage inclusif, de l'enseignement de base à l'enseignement supérieur.

Rapport de la conférence