Accueil

Réponses des villes apprenantes de l'UNESCO à la COVID-19 : Le projet de partage de masques TTASUM de la ville d'Osan

20 août 2021

Lorsque la pandémie mondiale de COVID-19 a sévi en 2020, les gouvernements du monde entier ont temporairement fermé les établissements d'enseignement pour tenter de contenir la propagation du virus. Mais comment l'apprentissage s'est-il poursuivi pour les jeunes et les moins jeunes pendant cette période ?

Dans notre nouvelle publication Snapshots of learning cities' responses to COVID-19, nous présentons les réponses locales à la COVID-19. La ville apprenante UNESCO d'Osan, en République de Corée, a fourni l'une d'entre elles. La ville a lancé le projet de partage de masques TTASUM en mars 2020. Il vise à créer une culture chaleureuse de compagnonnage en aiguisant et en partageant la conscience des citoyens en matière d'effort collectif.

Malgré les mesures de quarantaine et de distanciation sociale mises en œuvre en réponse à la pandémie, les craintes d'une pénurie de masques augmentaient dans la communauté. Ce projet, qui consiste à fournir aux citoyens locaux des masques en coton aux filtres remplaçables , est la réponse du gouvernement municipal.

Pour en savoir plus, lisez notre article multimédia (en anglais).