Accueil

L’UIL présente ses travaux avec l’Afrique

21 juin 2019

L’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) a présenté ses travaux aux Délégués permanents des États membres africains le 20 juin, au Siège de l’UNESCO à Paris.

Le Directeur de l’UIL, M. David Atchoarena, a exposé les activités en cours et en projet de l’Institut sur le continent africain. Il a également souligné l’importance d’une collaboration étroite de l’UIL avec les pays d’Afrique, et en particulier la nécessité de les soutenir dans la réalisation des cibles ambitieuses de l’Objectif de développement durable 4 (ODD 4).   

Une large part des travaux de l’UIL en Afrique est consacrée à la promotion de l’alphabétisation à travers des programmes à même de répondre à quelques-uns des défis majeurs liés à sa mise en œuvre, à l’évaluation de l’apprentissage et à la promotion d’un environnement lettré.

Parmi les exemples qui illustrent l’approche de l’UIL figurent ses programmes d’alphabétisation familiale en Gambie et en Éthiopie, le projet de Recherche-action sur la mesure des apprentissages des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation (RAMAA), auquel participent 12 États membres africains, et son appui aux bibliothèques communautaires en Ouganda. En outre, l’UIL facilite l’apprentissage par les pairs, la mise en réseau et le renforcement des capacités à travers l’Alliance mondiale pour l’alphabétisation (GAL), qui compte parmi ses 29 membres, 18 pays africains.  

M. Atchoarena a également informé les délégués sur l’appui que l’UIL fournit aux politiques dans le contexte de l’ODD 4, citant en exemple l’assistance technique récemment apportée au Kenya, à la Namibie, au Nigéria, à l’Ouganda et à la Zambie pour l’élaboration de politiques et de plans dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie.  

La réunion était présidée par Madame l’Ambassadrice Hellen Gichuhi, Déléguée permanente du Kenya auprès de l’UNESCO.

M. Atchoarena a déclaré : « C’est un très grand plaisir pour moi d’avoir la possibilité de présenter quelques-unes des activités phares de l’UIL en Afrique. L’Afrique constitue une priorité absolue pour l’UNESCO, ce qui transparaît également dans l’action que l’UIL mène pour promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie et renforcer les capacités des États membres dans les domaines de l’éducation des adultes et continue, l’alphabétisation et l’éducation de base non formelle.

« L’alphabétisation revêt une importance majeure pour la réalisation du Programme 2030 et, en particulier, de l’ODD 4. Pour atteindre ces cibles et transposer dans la réalité l’ambition qui sous-tend ce Programme de ne “laisser personne pour compte”, il est nécessaire que nous répondions aux besoins d’alphabétisation de tous, en particulier des femmes et populations vulnérables, dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie. »

 

Case studies

Related Document

Related Content