Home

Un large engagement en faveur de l'éducation au développement durable conduit Espoo vers un avenir durable

espoo.jpg

© Jussi Helimäki/Espoo
25 February 2021

Le développement durable constitue le principal paradigme de la promotion de la ville apprenante à Espoo, en Finlande, l'un des premiers membres du Réseau mondial des villes apprenantes (GNLC) de l'UNESCO à recevoir le prix de la ville apprenante de l'UNESCO, qui lui a été décerné en 2015. L'une des clés du succès de la ville est l'accent mis sur l'éducation au développement durable (EDD). Le 21 février 2021, Espoo a partagé ses réalisations avec les membres du groupe EDD du GNLC de l'UNESCO. Des fonctionnaires d'une cinquantaine de villes et des représentants de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) ont également participé à l'événement.

L'EDD : un travail pour tous

L'un des objectifs de la ville apprenante d'Espoo consiste à donner à ses citoyens les moyens d'œuvrer pour un avenir durable en intégrant l'EDD dans des programmes de développement tels que Sustainable Espoo et Participatory Espoo. M. Markku Markkula, président du conseil municipal d'Espoo, a présenté l'histoire d'Espoo, qui décrit la stratégie de la ville visant à engager ses citoyens, ses institutions d'apprentissage, ses ONG, ses entreprises privées et ses institutions de recherche dans l’édification commune d'une ville apprenante durable. Ensuite, le maire adjoint, M. Harri Rinta-Aho, a présenté le rôle transversal joué par l'EDD dans les programmes d'éducation nationaux et locaux, et a souligné que « l'EDD n'est pas seulement une question d'éducation, mais une question qui nous concerne tous ». Pour mettre en pratique ses objectifs stratégiques, la ville a mis en place des équipes et des programmes d'EDD intersectoriels et elle intègre un esprit participatif dans toute la ville.

Responsabiliser les jeunes

Le Conseil de la jeunesse d'Espoo est un exemple particulièrement concluant d'engagement citoyen dans la ville. Il est composé de 40 membres élus, âgés de 13 à 18 ans, qui rencontrent régulièrement le maire et d'autres dirigeants de la ville pour discuter des questions relatives aux jeunes d'Espoo. Oscar Smith, 17 ans, chef de l'équipe de développement durable du Conseil de la jeunesse d'Espoo, a souligné l'importance de donner aux jeunes la possibilité de s'exprimer sur les décisions qui les concernent. Il a en outre souligné que « l'EDD est bien plus qu'un simple enseignement en classe » et a illustré par des exemples la manière dont le conseil de la jeunesse a soutenu l'expansion des politiques de contraception et s'est opposé aux réductions budgétaires dans le domaine de l'éducation.

Toute la ville comme environnement d'apprentissage

Mme Annika Forstén, responsable de la planification pour les services éducatifs et culturels d'Espoo, a fourni quelques exemples des efforts accomplis par la ville pour engager la communauté locale dans l'EDD. Pour permettre aux citoyens de co-créer et de se sentir propriétaires de leur ville, une équipe de concepteurs participatifs du service des travaux publics d'Espoo a fait participer les habitants à la planification du paysage urbain. Parmi les projets récents, figurent, par exemple, des œuvres d'art dans les passages de métro conçues avec des groupes de jeunes et un sentier de santé naturel planifié avec les résidents et les ONG. De plus, pour inculquer l'amour de la nature même aux plus jeunes résidents, les jardins d'enfants font pousser des fruits et des légumes dans les jardins urbains. La ville a également développé un jeu en ligne, My Espoo 2050, dans lequel les joueurs font l'expérience d'un avenir affecté par le changement climatique afin de les aider à comprendre les défis environnementaux et à y faire face. 

La culture comme vecteur de l'EDD

Mme Forstén a également expliqué comment l'appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable sont encouragées à Espoo. Parmi les exemples, on peut citer le programme « Culture Call », dans le cadre duquel des professionnels de l'art et de la culture visitent les jardins d'enfants municipaux pour faire participer les enfants de trois à cinq ans à des projets créatifs, et les activités de la bibliothèque municipale d'Espoo, qui a reçu des prix internationaux pour ses efforts visant à fournir aux citoyens les connaissances et les compétences nécessaires pour l'avenir. 

Les éducateurs sur l'ESD

Les éducateurs sont bien sûr des acteurs clés dans la promotion de l'EDD. Mme Minna Kokora et Mme Marianne Leppänen, expertes en éducation de la petite enfance, ont expliqué comment le renforcement des capacités des éducateurs à Espoo est assuré par une combinaison de leadership pédagogique, de soutien pédagogique, d'outils pédagogiques et de ressources supplémentaires. Représentant le centre d'éducation des adultes d'Espoo, Mme Saana Karlsson, du centre d'éducation des adultes d'Espoo à Omnia, a expliqué comment les capacités des éducateurs d'adultes ont été renforcées grâce à un projet de développement basé sur une approche éco-sociale de l'éducation du professeur Arto O. Salonen de l'université d'Helsinki. Selon cette approche, le respect des frontières écologiques et le profond respect des droits humains déterminent les possibilités de croissance économique. Afin de mieux faire comprendre l'éducation éco-sociale aux éducateurs d'adultes, des ateliers communs ont été organisés, du matériel pédagogique a été rédigé et les compétences requises des éducateurs ont été identifiées. Le centre d'éducation des adultes d'Espoo proposed’ désormais un examen en développement durable, la durabilité fait partie des discussions annuelles de développement du personnel, et une plateforme interactive de partage d'expériences a été mise en place. 

Un voyage d'apprentissage commun

Le groupe EDD du GNLC de l'UNESCO continuera à identifier des exemples de bonnes pratiques et à les partager avec le réseau et au-delà afin de réaliser le potentiel de l'EDD d’être pleinement intégré aux stratégies d'apprentissage tout au long de la vie au niveau urbain.

Pour plus d'informations

Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes

Tutoriel vidéo : Villes d'apprentissage et éducation au développement durable