Home

L’Alliance mondiale pour l’alphabétisation

Fondement de l’apprentissage tout au long de la vie, l’alphabétisation contribue non seulement à protéger l’éducation en tant que droit humain, mais permet également de jouir de libertés fondamentales qui rendent nos sociétés plus équitables et justes.

La Résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies intitulée L’alphabétisation, enjeu vital : définir les futurs programmes réaffirme les principes ci-dessus et continue de souligner l’importance pour tous les acteurs  de la communauté internationale de redoubler d’efforts afin de faire avancer l’agenda mondial de l’alphabétisation.

Globalement, 750 millions d’adultes – dont deux tiers de femmes – sont encore dépourvus des compétences de base de lecture et d’écriture.

L’examen de l’alphabétisme dans les différentes regions du monde révèle que l’Asie du Sud abrite quasiment la moitié de la population mondiale analphabète. En outre, 27 % de tous les adultes analphabètes vivent en Afrique subsaharienne, 10 % en Asie de l’Est et du Sud-Est , neuf pour cent en Afrique du Nord et Asie occidentale, et quelque quatre pour cent en Amérique latine et Caraïbes. Pour ce qui est des taux d’alphabétisme des adultes, il existe encore des disparités importantes entre les genres au détriment des femmes dans les régions suivantes : Afrique du Nord, Asie occidentale et Asie du Sud et Afrique subsaharienne.

Qu’est-ce que l’Alliance ?

L’Alliance mondiale pour l’alphabétisation dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie (GAL, sigle anglais) regroupe une multitude de parties prenantes afin de sensibiliser à l’importance de l’alphabétisation des jeunes et des adultes et de catalyser de façon efficace et coordonnée les efforts accomplis pour l’améliorer dans les pays où le besoin se fait le plus lourdement sentir.   

Les objectifs de l’Alliance

  • Améliorer la collaboration avec les parties prenantes afin de développer l’alphabétisation aux niveaux mondial, regional et national.
  • Renforcer la volonté politique, les engagements et la sensibilisation aux politiques.
  • Promouvoir l’apprentissage mutuel des politiques et leur partage.
  • Favoriser la création et le partage des connaissances pour permettre aux Etats membres de concevoir et mettre en œuvre des politiques étayées par des faits probants.
  • Encourager la coopération Sud-Sud.

Comment l’Alliance fonctionne-t-elle ?

Les efforts de sensibilisation et de partage des connaissances accomplis par l’Alliance sont guidés par une approche ciblée visant spécifiquement 20 pays qui affichent un taux d’alphabétisme des adultes inférieur à 50 % et les pays E9 dans lesquels vivent le plus grand nombre d’adultes analphabètes.

Pays de l’Alliance

Taux d’alphabétisme des adultes inférieur à 50 %

Afghanistan

Bénin

Burkina Faso

Comores

Côte d'Ivoire

Éthiopie

Gambie

Guinée

Guinée-Bissau

Haïti

Irak

Libéria

Mali

Mauritanie

Niger

République centrafricaine

Sénégal

Sierra Leone

Soudan du Sud

Tchad

Pays E9[1]
Afrique États arabes Asie et Pacifique Amérique latine et Caraïbes  

Nigéria

Égypte

Bangladesh

Chine

Inde

Indonésie

Pakistan

Brésil

Mexique

 

[1] Institut de Statistique de l’UNESCO. 2017. E-9 forum meeting. [en ligne] disponible à l’adresse : http://uis.unesco.org/en/news/e-9-forum-meeting [consulté le 6 décembre 2018, en anglais seulement].