Home

Mise en œuvre des lignes directrices de l'UNESCO

En 2009, le Cadre d'action adopté par les 144 délégations des États membres de l'UNESCO lors de la sixième Conférence internationale sur l'éducation des adultes (CONFINTEA VI) au Brésil a conféré à l'UNESCO le mandat de développer des lignes directrices pour la reconnaissance, la validation et l'accréditation de l'apprentissage. Le Cadre a demandé aux États membres de  développer ou d'améliorer les structures et les mécanismes de reconnaissance de toutes les formes d'apprentissage. En parallèle, les lignes directrices de l'UNESCO ont été traduites dans de nombreuses langues : en français, en espagnol, en ouzbek, en laotien et en arabe. L'UIL soutien les États membres dans leurs efforts pour surveiller la mise en œuvre des principaux domaines d'intervention à l'échelon national et pour faire de la RVA une priorité dans leurs programmes politiques (UIL, 2012).

Les lignes directrices de l'UNESCO plaident en faveur de l'adoption de principes et de pratiques de RVA par tous les États membres afin de reconnaître et de valoriser toutes les formes d'apprentissage, et de développer ou d'améliorer les structures et les mécanismes servant à leur reconnaissance. Les lignes directrices portent sur la mise en œuvre de la RVA dans six principaux domaines d'intervention à l'échelon national.